05 août 2009

le vendeur de moquette

CretinBlablaIl se dandine dans les rayons du magasin, s'occupe de trois clients en même temps, se disperse, parle pour ne rien dire d'une petite voix agaçante. Le cheveu sur la langue, sympathique chez une majorité de personnes, constitue chez lui un détail irritant, un détail de plus.

Le responsable lui demande s'il s'est enfin décidé à retrouver le papier qu'il a perdu le matin même. Il répond d'un sourire niais et d'une blague qui tombe à plat.

Il finit ma facture, emballe mon achat, dit encore des phrases idiotes avec son air lunaire. Puis il va s'occuper d'un autre client.

Le responsable me jette un regard désabusé en haussant les épaules quand je quitte le magasin. L'autre l'agace mais il ne peut rien y faire : on n'assomme pas un collègue à coup de barres de seuil ou de tringle à rideau... ça ne se fait pas.

texte et illustration de MissTortue

Posté par madamedekeravel à 15:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur le vendeur de moquette

    Enveloppé dans un tapis ? ça se fait pas non plus ?

    Posté par Berthoise, 06 août 2009 à 10:24 | | Répondre
  • Ah ouais, bonne idée.

    ;-p

    Posté par MissTortue, 06 août 2009 à 11:59 | | Répondre
  • Ah au fait miss Tortue, j'ai oublié de te prévenir, ton texte est paru
    :-$

    Posté par madame de K, 06 août 2009 à 15:52 | | Répondre
  • et pourtant!

    une fois le corps balancé dans la benne à cartons...

    Posté par choule[bnkr], 10 août 2009 à 23:51 | | Répondre
Nouveau commentaire